L’intégration environnementale

L’aéroport de Mayotte se situe au sein d’un milieu naturel d’exception à protéger, à la faune et à la flore riches, en particulier le lagon. Des habitations et une activité humaine sont présentes à sa proximité.

Les travaux de construction de la piste longue peuvent entraîner des impacts sur l’écosystème marin dans la zone concernée, caractérisée par la présence de récifs coralliens et d’espèces emblématiques comme le dugong et la tortue marine. Dans cette zone se pratiquent la pêche à pied et la plongée sous-marine.

Les enjeux terrestres sont également à prendre en compte avec attention : le milieu naturel terrestre (faune et flore) sur la plateforme aéroportuaire et dans les zones susceptibles de fournir les matériaux nécessaires à la réalisation du projet, et le cadre de vie des habitants concernés par les nuisances de l’exploitation aérienne.

Les études sont en cours sur l’ensemble de ces sujets.

etat-initial-environnement-mayotte

Réalisation de l’état initial de l’environnement (description des habitats sous-marins) en 2021.