Les risques naturels

La découverte en 2019 d’un volcan sous-marin à 50 km à l’est de Mayotte a soulevé la question des risques sismiques et volcaniques pour l’ensemble de l’île. La DGAC suit de près les travaux du Réseau de surveillance vulcanologique et sismologique de Mayotte créé en 2019. De plus, elle étudie la qualité du platier (plateforme sous-marine) au regard des agressions sismiques, et le risque de submersion de la piste.

Les résultats de ces analyses, complétés par ceux des conséquences des cyclones et des tsunamis ainsi que du changement climatique, pourront influer notamment sur les dispositions à prendre sur le sol support de la plateforme aéroportuaire et sur les choix de hauteur de la piste.

 Les études sont en cours sur l’ensemble de ces sujets.