Contributions

Vos questions & nos réponses

Novembre 2021

Question

Bonjour, quelle est la date de lancement des travaux et la durée prévisionnelle de réalisation de ces derniers ?
8 novembre 2021 – Mohamed Houmadi – Saint-Étienne

Réponse

Le lancement des travaux est prévu en 2023. Il interviendra à la suite de la phase actuelle des travaux préparatoires (qui se terminera mi-2022) puis du processus d’enquête publique permettant la délivrance de toutes les autorisations administratives.

La durée exacte des travaux n’est pas connue aujourd’hui ; elle dépendra de la solution technique retenue à l’issue des travaux préparatoires. Elle sera de l’ordre de plusieurs années.

Octobre 2021

Question

Mes question sont celles-ci: – Pourquoi l’enquête publique antérieure n’est pas suffisante pour décider de la la construction de cette piste longue tant réclamée par les majorais? – Pensez-vous réellement pouvoir convaincre les mahorais à travers cette nouvelles enquête, après tant d’années de réclamation ? – Et si jamais au final les mahorais venaent à négliger cette phase d’enquête publique, quelles en sont les conséquences quant à la faisabilité du projet? – N’y a t’il pas ici un prétexte pour dire à la population de Mayotte que finalement le projet coutera plus cher et qu’il faut revoir la copie ?

6 octobre 2021 – Saïd Gaba Abdou – Chiconi

Réponse

Le débat public de 2011 avait bien acté le bien-fondé de la piste longue pour améliorer la desserte aérienne de Mayotte et favoriser son développement économique et touristique. L’opportunité du projet n’est plus discutée aujourd’hui, le débat public a tranché sur ce point et la piste longue va se faire. Le Président de la République l’a confirmé le 22 octobre 2019 et les travaux préparatoires sont engagés pour cela depuis novembre 2019.

Ces travaux préparatoires sont destinés à définir toutes les caractéristiques concrètes de la piste longue, c’est-à-dire la façon dont le projet va se faire, et le sécuriser techniquement et juridiquement. La concertation qui a lieu en parallèle doit permettre de recueillir, de la part des acteurs et des habitants, toutes les réactions, remarques, avis, suggestions ou points d’attention pour enrichir ces travaux.

L’objectif est de pouvoir annoncer le choix définitif du scénario et des caractéristiques techniques de la piste avant la fin de cette année.

Le calendrier prévoit ensuite l’entrée dans le processus d’enquête publique mi-2022, pour obtenir les autorisations administratives nécessaires, puis le début de la réalisation de la piste longue en 2023.

Question

Bonjour, Ma question est la suivante. Est-ce que nos avis seront réellement prise en compte ou juste pour nos faire écrire… et privilégier les avis des experts? SI non ce projet de piste longue c’est un bonne chose pour Mayotte. Et les Mahorais on attendu longtemps cette piste longue longue. Et pour des raisons de sécurité et ensuite éviter les escales techniques. Question De plus, Il faut faire des études à long-termes.. sur l’évolution des trafics aérienne, de la démographie et toutes autres paramètres pour ne pas minimiser la longueurs de la piste, la hauteurs de la piste et la largeurs. Dans l’objectif de desservir le monde entier à pleine charge au départ de Mayotte. Pour terminer, Il ne faut pas chercher des facteurs pour limiter ou arrêter le projet notamment environnementale… Mais il faut l’associer, et faire des étude afin de pouvoir réaliser ce projet phare pour les Mahorais. Mayotte doit avoir ça biodiversité et ça piste longue (minimum 2600 mètres de longueur). Moi je privilégie le scénario 1 envisage en deux étapes : étape 1 : l’allongement de la piste actuelle au sud à 2 310 mètres ; étape 2 : la réalisation d’une piste convergente de 2 600 mètres s’appuyant sur l’allongement de la piste actuelle. Et je suis sur que les riverains de Pamandzi et de Labattoir attendront le temps nécessaire pour la mise en œuvre de l’étape 2. Dans ce sens, je me tiens à votre disposition par retour de mail pour questions et commentaires, et dans l’attente, Cordialement
6 octobre 2021 – Tarikil Saidina – M’tsamboro

Réponse

La concertation en cours sur le projet est destinée à recueillir, de la part des acteurs et des habitants, toutes les réactions, remarques, avis, suggestions ou points d’attention pour enrichir les travaux préparatoires conduits en ce moment sur le projet de piste longue.
Les travaux préparatoires portent sur de nombreuses thématiques et intègrent bien une vision de long terme, notamment pour ce qui concerne les flottes d’avions utilisées par les compagnies aériennes à l’horizon de réalisation de la piste longue mais aussi leurs évolutions prévisibles, et les trafics aériens attendus.
Les enjeux environnementaux sont nombreux car le site est sensible, il y a des impacts potentiels notamment sur la faune et sur la flore. Les travaux préparatoires vont permettre de définir les mesures d’évitement, de réduction et de compensation des impacts sur l’environnement de manière à ce que cette thématique soit prise en compte avec toute la rigueur nécessaire et que le projet soit ainsi optimisé et sécurisé.
Pour ce qui concerne le scénario d’implantation, nous vous invitons à parcourir le dossier présentant les résultats de l’étude opérationnelle : il présente des éléments sur les caractéristiques techniques de la piste longue (longueur de la piste et largeur et longueur du remblai) et le scénario qui semble préférentiel aujourd’hui (le scénario 2). Toutefois les choix finaux restent à faire sur ces grandes caractéristiques. Ils seront effectués au regard des résultats des autres études en cours (environnement, risques naturels, matériaux, socio-économie…).

Question

Bonjour, Voici plusieurs questions : Quels sont les éléments qui permettent objectivement de dire aujourd’hui que les évolutions technologiques futures de l’aéronautique ne permettront pas de faire atterrir ou décoller des avions à charge pleine dans les conditions actuelles de l’aéroport ? Un changement du revêtement de la piste évacuant sans délai les eaux de pluie ne permettrait il pas également de réduire les perturbations liées aux précipitations ? Quels sont les sites envisagés pour extraire de telles quantités de matériaux et quels seraient leurs usages à posteriori ? Qu’est il précisément envisagé pour réduire les nuisances des déplacements des matériaux et des travaux ? Merci

5 octobre 2021 – Ali Mohamed – Pamandzi

Réponse

Plusieurs paramètres influent sur les possibilités de décollage et d’atterrissage des avions à l’aéroport de Mayotte : les performances des avions utilisés, comme vous l’indiquez, mais aussi d’autres paramètres essentiels comme notamment les conditions météorologiques (température, humidité de la piste, vent), les dégagements aéronautiques pour éviter les obstacles et la longueur de piste.
C’est pourquoi l’évolution des flottes d’avion ne peut pas apporter à elle seule toutes les réponses : seule la construction d’une piste longue convergente permettra de lever les contraintes actuelles, dont les obstacles constitués par les collines de Labattoir et du Four à Chaux, et futures (hausse du niveau de la mer, subsidence de l’île, risques naturels) et de garantir une liaison directe de qualité entre Mayotte et la métropole.
L’étude opérationnelle conduite entre septembre 2020 et juin 2021, dont les résultats sont disponibles dans un nouveau dossier de présentation confirme cette conclusion. Cette étude prend bien en compte les flottes que les compagnies aériennes souhaiteront utiliser dans l’avenir pour desservir Mayotte et leurs évolutions prévisibles ; elle intègre en particulier des avions de dernière génération comme l’Airbus A350-900 et le Boeing 787-9.
Un nouveau revêtement de piste s’avérerait également insuffisant car il ne permettrait de ne traiter que partiellement le seul sujet paramètre d’humidité de la piste.
Le sujet des matériaux nécessaires à la réalisation des travaux est en cours d’analyse. Les travaux préparatoires sur ce thème s’attachent à identifier et à comparer les sites d’extraction possibles et les modalités pour acheminer les matériaux jusqu’au chantier de la piste longue. Les mesures à mettre en œuvre pour réduire la gêne des riverains et des habitants sont également prises en compte.
Les résultats des travaux sur les matériaux seront disponibles dans quelques semaines et seront rendus publics sur le site pistelongue-mayotte.fr

Juillet – septembre 2021

Question

Quelles principales précautions pour le respect des mesures de protection de la biodiversité sont prises pour ce projet ? Ceci ne seront-elles pas des prétextes futures pour bloquer le projet ?
18 juillet 2021 – Daroussi Ahamadi – Ouangani

Réponse

L’aéroport de Mayotte se situe au sein d’un milieu naturel d’exception à protéger, à la faune et à la flore riches, en particulier le lagon. Des habitations et une activité humaine sont également présentes à proximité de l’aéroport.
Les travaux préparatoires en cours vont approfondir l’ensemble des enjeux liés au projet. Ils vont permettre de définir les mesures d’évitement, de réduction et de compensation des impacts sur l’environnement, sur le cadre de vie des habitants et sur les activités.
Les informations sur ce thème seront rendues publiques dans quelques mois, une fois que les études auront suffisamment avancé.
L’objectif des travaux préparatoires est de définir toutes les caractéristiques de la piste longue et de prendre en compte, comme pour tout grand projet d’infrastructure, tous les enjeux pour s’assurer que le projet soit sécurisé techniquement et juridiquement et éviter ainsi des remises en cause ultérieures. Pour cette raison, des cadrages préalables ont été demandés en 2020 à l’Autorité environnementale et l’Agence Régionale de Santé. Leurs préconisations permettent de consolider l’étude d’impact environnemental en cours de préparation.

Question

Date du début et fin des travaux. Merci
16 juillet 2021 – El Habib Younoussa Bamana – Sada Mayotte

Réponse

Le lancement des travaux est prévu en 2023. Il interviendra à la suite de la phase actuelle des travaux préparatoires (qui se terminera mi-2022) puis du processus d’enquête publique permettant, comme pour tout grand projet d’infrastructure, la délivrance de toutes les autorisations administratives nécessaires.
La durée exacte des travaux n’est pas connue aujourd’hui ; elle dépendra de la solution technique retenue à l’issue de la phase actuelle des travaux préparatoires.

Question

Etape 2: Nouvelle piste convergente de 2600m
13 juillet 2021 – Laydine Mouhamadi – 97650

Réponse

Les travaux préparatoires conduits en ce moment vont permettre de définir le scénario optimal de piste convergente. Pour cela, les scénarios 1 (allongement de la piste au sud puis piste convergente) et 2 (piste convergente directement) vont être comparés finement, en particulier pour ce qui concerne les sujets des risques naturels, de l’approvisionnement en matériaux de construction et de l’insertion environnementale.
La DGAC prévoit d’informer largement le public sur ces travaux et cette comparaison, qui seront finalisés dans les mois qui viennent.

Question

Vous avez dit dans la vidéo qu’il y a 2 étape de la piste longue. Mais moi je vois 3 scénario différent dans votre vidéo sur la piste longue. Le 1er c’est celle qui rallonge, et le deuxième la piste convergente qui s’allonge un peu sur la piste 34, et le 3ème la piste convergente qui s’allonge jusqu’à au niveau de la station essence de Pamandzi. Est-ce bien exacte ?
13 juillet 2021 – Fred Adel – Majicavo Lamir

Réponse

Les travaux préparatoires en cours portent sur les deux scénarios issus du débat public de 2011 et présentés dans la vidéo sur le projet :

  • le scénario 1, qui est réalisé en 2 étapes : une première étape qui consiste en l’allongement de la piste au sud, une deuxième étape qui consiste en une piste convergente s’appuyant sur cet allongement de la piste au sud ;
  • le scénario 2 qui prévoit directement une piste convergente, s’appuyant sur l’extrémité sud de la piste actuelle, l’autre extrémité, au nord, se situant un peu plus bas que la station essence de Pamandzi.

Vous pouvez retrouver la présentation des scénarios en page 8 du dossier de présentation, disponible ici.
Les travaux préparatoires en cours vont permettre de définir quel est, entre ces deux possibilités, le scénario optimal.

Question

Avec une piste de convergence que deviendront les pêcheurs de Pamandzi?
12 juillet 2021 – Abdallah Mari – Pamandzi

Réponse

L’aéroport de Mayotte se situe au sein d’un milieu naturel d’exception à protéger, à la faune et à la flore riches, en particulier le lagon. Des habitations et une activité humaine, en particulier de pêche, sont également présentes à proximité de l’aéroport.
Les travaux préparatoires vont approfondir l’ensemble des enjeux liés au projet. Ils vont permettre de définir les mesures d’évitement, de réduction et de compensation des impacts sur l’environnement, sur le cadre de vie des habitants et sur les activités, dont la pêche.
Les informations sur ce thème seront rendues publiques dans quelques mois, une fois que les études auront suffisamment avancé.

Question

Les habitations qui sont sur la servitude latérale à moins de 180 mètres de l’axe de la piste vont rester toujours là malgré les risques ou seront relogés ailleurs sur le territoire.
10 juillet 2021 – Hamidou Siaka – Pamandzi

Réponse

Il n’est pas prévu de relogements liés aux servitudes aéronautiques pour la construction de la piste longue convergente.
L’axe de la piste convergente ne sera plus orienté sur des habitations de Pamandzi et de Labattoir, ce qui améliorera la situation du point de vue de l’exposition au bruit des avions.

Question

Bonjour, pourquoi faire une deuxième piste en remblai ? Ne peut pas t’on allonger l’existante par une prolongation flottante, transparente et respirante sur pilotis ou flottante sur la barrière récifale et son herbier ?
9 juillet 2021 – Guillaume Boisset – Tsingoni

Réponse
Les travaux préparatoires conduits en ce moment vont permettre à la fois de définir le scénario optimal de piste convergente (scénario 1 prévoyant l’allongement de la piste au sud puis la construction d’une piste convergente ou scénario 2 prévoyant directement la construction d’une piste convergente) et les meilleures dispositions de construction.
Deux solutions de construction vont être comparées :

  • une piste en remblai (c’est-à-dire construite sur un soubassement de matériaux) ;
  • ou une piste sur pilotis.

La DGAC informera le public de manière complète sur les résultats des études et sur la comparaison des solutions.

Question

Le projet de la piste longue sera t-il focalisé uniquement sur la piste où est ce qu’il y aura un réamenagement de l’aérogare ?
9 juillet 2021 – Sox Sandani – Colmar

Réponse

Le projet concerne la construction de la piste longue. L’aéroport de Mayotte dispose depuis 2014 d’une nouvelle aérogare qui peut accueillir 600 000 passagers par an.
Les installations de l’aéroport évolueront dans le temps pour suivre la progression du trafic et assurer une bonne qualité de service pour les voyageurs aériens.

Question

Pour le moment, juste pour suivre le programme
8 juillet 2021 – Ali Djinouri – Nantes

Réponse

Le site pistelongue-mayotte.fr évoluera au fil de l’avancement du projet, vous pouvez rester informé en y revenant régulièrement.

Question

Je constate qu’une seule racket sur la nouvelle piste il y aura une deuxième ou pas ?
8 juillet 2021 – Naouirdine Ahmed – Pamandzi

Réponse
Les travaux préparatoires en cours vont permettre de définir précisément toutes les caractéristiques du projet. Le nombre et le positionnement des raquettes de retournement mais aussi des taxiways seront déterminés en vue d’une exploitation optimale des installations aéroportuaires.
La DGAC informera le public sur ce point comme sur les autres caractéristiques techniques du projet lorsqu’elles seront définies (axe de la piste, largeur, hauteur, etc.).
Question

Qu’en est-il des résultats de l’enquête publique précédemment réalisés ? Seront ils repris ou totalement oubliés ?
8 juillet 2021 – Adrien Michon – Pamandzi

Réponse

Le projet tel qu’il est préparé aujourd’hui est conforme aux décisions prises à l’issue du débat public de 2011*.
En particulier :

Question

Le scénario n°2 paraît plus judicieux pour préserver la faune et la flore marine et une réalisation des travaux sans étape.
8 juillet 2021 – Naouirdine Ahmed – Pamandzi

Réponse

Les travaux préparatoires conduits en ce moment vont permettre de définir le scénario optimal de piste convergente. Pour cela, les scénarios 1 (allongement de la piste au sud puis piste convergente) et 2 (piste convergente directement) vont être comparés globalement, en particulier pour ce qui concerne les sujets d’insertion environnementale mais également de risques naturels, d’approvisionnement en matériaux de construction, de coût et de modalités de construction.
La DGAC prévoit d’informer largement le public sur ces travaux et cette comparaison, qui seront finalisés dans les mois qui viennent.

Question

Bonjour… je suis spotter à Mayotte et ma passion c’est les avions. Ma question est la suivante. Est-ce que la piste longue sera fait des la terre ou des piliers comme sur le cas sur l’aéroport de Madeira ? Mais mon avis sur cette piste longue c’est un bonne chose car lorsque on voit les autres îles françaises qui avancent alors Mayotte méritent aussi d’avancer et ne pas être le seul département françaises qui est à la traîne. Cette piste longue longue est une bonne chose en priorité pour la sécurité et ensuite après éviter éviterles escales techniques puis avoir la possibilité d’attirer plus des compagnies.
8 juillet 2021 – Fred Adel – Majicavo Lamir

Réponse

Les travaux préparatoires conduits en ce moment vont permettre de définir les meilleures dispositions de construction pour la piste longue, en comparant ces deux solutions :

  • une piste en remblai (c’est-à-dire construite sur un soubassement de matériaux) ;
  • ou une piste sur pilotis.

Nous informerons le public de manière complète sur les résultats de ces travaux et sur la comparaison des solutions.

Question

Je suis extrêmement fier de savoir que ce projet avance, je suis un grand passionné de ce projet au vue des défis et enjeux qui se posent.
8 juillet 2021 – Miftahou Anoir Combo – Issoudun ( France )

Réponse

N’hésitez pas à consulter le site pistelongue-mayotte.fr pour rester informé, il évoluera régulièrement au fil de l’avancement du projet.

Question

Il y a t-il eu dans études sur les aéronefs actuels type gros porteurs pour confirmer qu’il faudrait au moins 2600 mètres de piste pour desservir le monde entier à pleine charge au départ de Mayotte ?
8 juillet 2021 – Eldi Ali – Rennes

Réponse
La longueur de la future piste longue doit effectivement être définie en fonction de la flotte d’aéronefs adaptés à la demande de transport mahoraise permettant d’assurer des vols long-courriers directs vers la Métropole et d’autres destinations, avec le plein de passagers.
Les études en cours, prenant en compte tous les paramètres, vont permettre d’optimiser la longueur de la piste prévue à 2600 mètres lors du débat public de 2011.
La DGAC informera le public sur ce point comme sur les autres caractéristiques techniques du projet lorsqu’elles seront définies (axe de la piste, largeur, hauteur, etc.).